Objets 3D : Statuette

Statuette féminine Mirgissa (nécropole) Deuxième Période Intermédiaire, XIIIe dynastie, vers 1786-1650 av. J.-C.

Pierre noire (gabbro) – H. 17,5 cm ; L. 4 cm ; prof. 6,9 cm.

Cette statuette, qui représente une femme debout sur un socle, appuyée sur un pilier dorsal, les bras collés au corps, a beaucoup des particularités de la statuaire féminine de la XIIIe dynastie : les traits du visage épais, les grandes oreilles, la lourde perruque bipartite retombant en boucles sur la poitrine, les bras, les mains et les pieds disproportionnés font partie des caractéristiques remarquables de la production de cette époque. Une inscription hiéroglyphique, écrite en colonne sur le pilier dorsal et passée à la peinture blanche, permet d’identifier cette dame. On y lit la formule d’offrande funéraire habituelle, inscrite en hiéroglyphes : « Offrande que fait le roi à Osiris pour le Ka de la maîtresse de maison Nebet-Ousekhet, née de Iamet ». Cette statuette était placée dans le cercueil, près du bassin du squelette de la défunte.

Collection IPEL, Université Lille 3, dépôt du Musée du Louvre – E 25618

puce Bibliographie

– Vercoutter (J.), « Anthropologie, archéologie et histoire », Mirgissa III (1976), p. 284, fig. 10,3.

– Vila (A.), « La nécropole du plateau occidental (MX) », dans Vercoutter (J.), Mirgissa II (1975), p. 194, fig.80Ae, et p. 198.

– Andreu (G.), Nubie, les cultures antiques du Soudan, catalogue de l’exposition, Marcq-en-Baroeul (1994), p. 141-142, n°193.